Olomouc at the top



Three years, three excellent awards by the world’s prestigious guidebook. Lonely Planet made a list of the most beautiful, yet lesser known tourist destinations. It wasn’t the hot springs of Iceland, Gibraltar Rocks, Odysseus' Ithaca or Luxemburg that ranked in first place but the historical center of Olomouc!

The mini guidebook, Secret Europe, presents tourists with fifty cities from different parts of Europe. The largest, world-renowned guidebook publisher attracts tourists to Olomouc by saying that “in terms of tourism Olomouc can be equated to an authentic restaurant which is your own, small, personal secret. The Main Square is amongst the most enchanting in the country. It is surrounded by historical buildings. It is adorned by the Holy Trinity Column listed as the UNESCO World Cultural and Natural Heritage. Magnificent churches, many of which host an exciting history, are scattered in the streets of the historical center. Explore the foundations of the ancient Olomouc castle in the Archdiocese Museum which is a must-see and then set out to one of the many pubs or mini-breweries”. In 2012, the publisher also awarded Olomouc by ranking it in the top ten most beautiful hidden treasures in Europe. One year later it was once again on the list of the recommended destinations in Moravia. “It’s beautiful as well as surprising for us. Lonely Planet is to tourist guidebooks what Michelin is to gastronomy. I perceive it as a win in the tourist Olympics,” responded Olomouc mayor, Martin Major, when he first heard of the award. “I am very pleased that the professional editor-in-chief of this publication truly appreciates the beauty of our city, its picturesque atmosphere and its uniqueness.

Apart from other things, Olomouc captivated them by the fact that it offers the same architectural treasures as Prague but without the crowds of tourists. It is definitely Olomouc’s advantage in comparison with our capital. However, despite repeated acclaim from the renowned guidebook, it may only be temporary”, mentioned the mayor, Major, with a smile. The deputy mayor, Jan Holpuch added, “I believe that this is an opportunity to introduce our beautiful city to many other tourists.” “I think that being awarded as a hidden treasure or undiscovered city will give Olomouc an even stronger stamp of attractiveness and will evoke more interest in potential visitors.”

Olomouc has been trying to advertise its beauty in a high-quality and systematic way. In the past years, this attempt has proved effective. Statistically as well as simply looking into the streets of the city center confirms that the number of tourists to Olomouc has truly increased. Olomouc is on the list of destinations offered by travel agencies as for example, one-day trips from Prague or as a part of the Vienna – Krakow route. “Greater advertising in cooperation with the agency CzechTourism certainly helped.

This agency gives Olomouc more space than before”, says Karin Vykydalová, head of the tourism department. “Acclaim from Lonely Planet obviously helps. Ideally, a visitor comes here based on the recommendation, is satisfied here and then recommends Olomouc to his friends back home”, adds Dušan Gavenda of the same department. Lonely Planet Secret Europe can be downloaded for free at: www.lonelyplanet.com/secret-europe.

Accueil / Monuments - Monuments juifs /  La synagogue d´Olomouc / fr ^
 

Centre d'information

Informační centrum

i place Horní náměstí
Arcades de l’Hôtel de ville
779 11 Olomouc

Ouvert tous les jours de 9h00 à 19h00
tél.: (+420) 585 513 385, 392
E-mail:

 

Plan

Mapa města
 

Olomouc region Card

Olomouc Region Card

Olomouc Région Card est une carte de réduction touristique qui vous permet de visiter d'importantes économies d'Olomouc. Son achat pour vous assurer complètement écartée ou entrée libre.

 
Út 15. 10.

18°C
peu nuageux
St 16. 10.

12°C
légère pluie
Čt 17. 10.

14°C
partiellement nuageux

Monuments juifs

La synagogue d´Olomouc

sdílet
La synagogue d´Olomouc

Palachovo náměstí, 779 00, Olomouc

Telefon: (+420) 585 223 119

E-mail: kehila@kehila-olomouc.cz

Web: http://www.kehila-olomouc.cz

Une salle de prières orthodoxe existait dans une ferme privée à Bělidla, en banlieue d´Olomouc (aujourd´hui maison no 9/44, rue Libušina), dès le début du 19e siècle jusqu´aux années 30 du 20e siècle. L´assouplissement des relations et l´augmentation du nombre de Juifs après la première moitié du 19e siècle ont mené à la fondation d´une salle de prières dans la ville intérieure. Afin de satisfaire aux besoins spirituels des membres, une synagogue a été construite dans la zone des anciens remparts, sur la place naissante de Marie Thérèse (actuellement Place Palachovo) dans les années 1895-1897, selon le projet d´un architecte viennois de renom, Jakob Gartner.

L´oeuvre immense réalisée par des entreprises locales a coûté un quart de million d´or. Avec des dimensions de 22x39 mètres et une hauteur de 38 mètres, le bâtiment édifié en style oriental-byzantin, très en vogue à l´époque, était imposant. La situation urbaniste rendait impossible la demande d´orienter le tabernacle à l´est car l´axe donnait sur le sud-est.

N´ayant pas d´édifice contigu, la synagogue d´Olomouc était un bâtiment à conception longitudinale, construit sur un grand axe. La disposition de l´intérieur était traditionnelle : une salle d´entrée au nord-ouest peremttant aux hommes d´entrer dans le vestibule et la salle principale au rez-de-chaussée, où quatre piliers portaient la coupole en fer. Un escalier latéral menait à l´étage, dans la galerie des femmes qui se trouvait sur les trois côtés de la salle, où se trouvait un podium relevé, le parloir (almemore) et le tabernacle (aron ha-kodeš) en forme de petite église. Élément intéressant, le petit oratoire du jour situé derrière le tabernacle au sud-est du bâiment. Il possédait son propre tabernacle, le parloir et 50 places assises. Au-dessus de cette salle, à l´étage, se trouvaient le choeur et l´orgue.

Avec 440 places assises pour les hommes et 304 pour les femmes, la synagogue possédait une décoration architeturale intérieure très riche.

L´extérieur du bâtiment séduisait par une haute coupole avec une petite tour et par deux autres petites tours situées dans des angles de la façade. En briques écrues de deux couleurs, celle-ci était segmentée par des fenêtres avec les rosaces et des détails renvoyant aux motifs romantiques orientaux. L´entrée de la Place Terezské ornait Les Dix Commandements en pierre, la partie derrière le bâtimant donnait sur la rue Laffayette.

La synagogue fut consacrée le 11 avril 1897.

Après l´occupation, dans la nuit du 15 au 16 mars 1939, la synagogue fut brûlée par les nazis. L´effort des quinze corps des pompiers fut vain, l´incendie causa des dommages d´une valeur d´un milion de couronnes. Les ruines furent enlevées pendant l´hiver 1939–1940.

Plus tard, le terrain devint un parc. Pendant l´époque communiste deux statues de Lenine et Staline y étaient placées. Aujourd´hui, c´est un parking. Le 7 mars 1990, une plaque commémorative fut inaugurée près du lieu de la synagogue brûlée. Placée sur la façade du bâtiment voisin, la Faculté des sciences de l´Université Palacký, elle est l´oeuvre de l´architecte Zdeněk Hynek et du sculpteur Zdeněk Přikryl.